RSE Magazine
 
RSE Magazine
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Partager
29/05/2017

Diane Simiu, Madame environnement de l’Elysée et Matignon




L’Elysée et Matignon ont nommé Diane Simiu conseillère environnement pour l’Elysée et Matignon. Passée par le ministère de l’environnement et le WWF, cette ultra diplômée entre en fonction à un poste créé sur mesure. Aux côtés de Nicolas Hulot, la jeune femme va jouer un rôle central dans le déploiement et les négociations de la politique environnementale.


ILD Impression d'écran
ILD Impression d'écran
C’est un signal de plus en direction des militants de défense de l’environnement. Une conseillère environnement à cheval entre Matignon et l’Elysée vient d’être nommée. C’est la polytechnicienne et diplômée de Berkley Diane Simiu qui a été choisie pour cette nouvelle fonction. La jeune femme a un profil tout indiqué pour ce poste : « En 2007, elle rejoint le cabinet ICF international à Londres pour le conseiller notamment sur l’expertise du marché carbone. Puis, en 2009, elle rejoint la DGEC, sous la houlette du ministère de l’écologie, comme chargée de mission sur les systèmes de quotas carbone. Deux ans plus tard, elle prend la tête du bureau des marchés carbone et contribue à l’élaboration et à la mise en œuvre des politiques énergie climat au niveau européen et international, participant aux négociations internationales », raconte Le Monde.

Par ailleurs elle passée au WWF en 2014 avant de rejoindre l’équipe de campagne d’Emmanuel Macron et désormais le poste de conseillère du président et du premier ministre. « Depuis, l’arrivée d’Emmanuel Macron à la tête de l’Etat lui offre de nouvelles perspectives. Elle agira sur deux leviers de l’exécutif, l’Elysée et Matignon. Elle assurera aussi le lien avec le nouveau ministre de la transition écologique et solidaire, Nicolas Hulot, croisé dans les sphères militantes et les grandes conférences internationales sur le climat » explique le quotidien de l’après-midi.

Connue des sphères militantes et rompues aux négociations internationales, Diane Simiu doit jouer un rôle clé dans le développement et la recherche de consensus dans le domaine de l’environnement. Avec beaucoup moins de notoriété que Nicolas Hulot et un profil très différent, elle n’en demeure pas moins un atout de premier ordre pour le nouveau pouvoir.

Lire en intégralité le portrait du journal Le Monde





Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



RSS
Twitter
Facebook
Recherche