RSE Magazine
 
RSE Magazine
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Partager
21/08/2014

D’après le WWF la population mondiale a « consommé l'intégralité des ressources » de 2014




Dans un communiqué la World Wildlife Fundation (WWF) affirme qu’au huitième mois de l’année 2014, la population mondiale a déjà consommé les stocks disponibles pour les douze mois. Ainsi, « à partir d'aujourd'hui, nous sommes « dans le rouge » et que nous entrons en situation de déficit écologique. »


D’après le WWF la population mondiale a « consommé l'intégralité des ressources » de 2014
« A partir d'aujourd'hui, la population mondiale a consommé l'intégralité des ressources à sa disposition pour toute l'année 2014. L'humanité a d'ores-et-déjà dépassé son quota en ressources naturelles pour l'année, soit un jour plus tôt qu'en 2013. Le WWF tient à signaler qu'à partir d'aujourd'hui, nous sommes « dans le rouge » et que nous entrons en situation de déficit écologique, selon les données recensées par le Global Footprint Network, une organisation internationale de recherche environnementale » explique l’ONG World Wildlife Fundation.
 
Avec cette annonce le WWF cherche à alerter les autorités et les personnes des problèmes de surconsommation et des risques que celle-ci implique sur l’environnement.

Une situation qui empire

 « En 1961, nous n'utilisions encore que les trois-quarts de la capacité régénératrice de la Terre pour satisfaire notre consommation annuelle de ressources, affirme le communiqué. Beaucoup de pays présentaient des biocapacités plus grandes que leurs propres empreintes respectives. Or, au début des années 70, un seuil critique a été franchi : la consommation de l'homme a largement pris le pas sur ce que la nature est en capacité de fournir en une année, en termes de recyclage du CO2 libéré et de production de nouvelles matières premières. C'est à cette époque-là que nous sommes entrés en situation de dette écologique. »
 
D’après les auteurs du texte qui se base sur les chiffres du Global Footprint Network, le dépassement « ne cesse d’avancer » depuis 2000 où les stocks disponibles étaient consommés aux alentours du 1er octobre.
 
Pour inverser la tendance, le WWF affirme que « de nombreuses solutions sont disponibles et permettent de s'attaquer au problème: passer massivement à l'énergie renouvelable, opter pour des régimes alimentaires moins riches en viande, viser une économie circulaire sur la base du recyclage et de la réutilisation, repenser l'urbanisme, la mobilité et la fiscalité etc. »





Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



RSS
Twitter
Facebook
Recherche