RSE Magazine
 
RSE Magazine
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Partager
26/01/2015

Conférence de Paris « pensons global, agissons local »

Jean Camier



France Nature Environnement (FNE) a choisi un slogan pour mobiliser autour de la Conférence de Paris qui débutera fin novembre de cette année. Rappelant les enjeux de l’événement, la fédération d’associations avance sa stratégie de préparation.


Conférence de Paris « pensons global, agissons local »
La préparation de la Conférence de Paris est au cœur des préoccupations de tous les acteurs de l’environnement. Après s’être intéressé aux querelles et luttes d’influences du gouvernement (voir notre article), RSE Magazine s’est penché sur la position des ONG qui veulent que l’événement international, qui se déroulera du 30 novembre au 11 décembre 2015, débouche sur de grands engagements internationaux.
 
Point d’accord de tous les acteurs, l’urgence à agir pour réduire les émissions de CO2 mobilise surtout les associations. Rassemblées derrière la fédération France Nature Environnement (FNE), ces dernières ont précisé leur position par un communiqué. Rappelant que, d’après un sondage Harris Interactive de 2012, 84% des Français sont préoccupés par la crise écologique, la fédération vouloir « participer à la réussite des négociations. »
 
 
 

Opportunité de changement

« Paris Climat 2015 est une opportunité pour promouvoir les solutions et alternatives existantes et inventer ensemble les solutions de demain pour un modèle économique social et environnemental efficace, juste et décarboné, durable somme toute. En amont de ce sommet international, FNE souhaite montrer aux citoyens et aux dirigeants politiques que la bataille contre le réchauffement planétaire est encore une chance, que partout en France, de multiples initiatives et bonnes pratiques locales sont déjà mises en œuvre » affirme FNE qui se lance dans un projet de communication « Music for climate ».
 
Plus loin, l’ONG explique que son « mot d’ordre » va être « pensons global, agissons local. » Ce slogan veut être une direction pour les militants français qui pourraient être découragé par l’aspect internationale et écrasant des négociations au plus haut niveau des Etats.  « Parce que le réchauffement climatique ne connaît pas de frontière, il est indispensable d’apporter une réponse globale et concertée. Mais au-delà de l’accord stricto sensu, c’est au niveau local que résident des solutions concrètes, dont certaines sont déjà mises en œuvre » continue FNE qui annonce que des événements vont être organisés sur tout le territoire français.





Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



RSS
Twitter
Facebook
Recherche