RSE Magazine
 
RSE Magazine
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Partager
03/10/2017

Classement RSE, la France en septième position mondiale

Sébastien Arnaud



D’après une étude publiée fin septembre par les responsables du Forum international pour l’économie responsable, la France est le 7ème pays le plus ouvert à la RSE. Entre la Suisse et l’Allemagne, ce sont surtout les pays scandinaves et d’Europe du Nord qui font mieux que la France.


ILD
ILD
Quels sont les pays les plus favorables à la RSE ? D’après un classement publié le 25 septembre par le Forum international pour l’économie responsable, la France est plutôt parmi les bons élèves en pointant à la septième place.
 
A l’occasion de la 11ème édition du Forum qui se tiendra à Lille mi-octobre, les organisateurs publient les conclusions d’une comparaison des situations de 195 pays. « Six indicateurs et 38 variables. Outre l'environnement, la lutte contre les discriminations, le droit du travail, la parité, etc. Ce sont "les pays du Nord" qui excellent : Suède, Finlande, Norvège, Danemark, Islande arrivent en tête. La France est 7e derrière la Suisse, devant l’Allemagne. Les Etats-Unis sont 151e, en retard notamment sur les questions sociales, car Washington n'a pas ratifié les conventions sociales de l'OIT, l'Organisation internationale du travail. Sur le continent américain, le pays le plus respectueux de la RSE est l'Uruguay, surnommé "la Suisse de l'Amérique latine". L'Asie et l'Afrique montent en puissance » résume France TV Info .
 
L’intérêt de cette enquête repose en grande partie sur l’effort qui est fait de passer à la moulinette des secteurs et des domaines très variés. C’est la démonstration d’une vision de la RSE dans son ensemble, favorisant ainsi la réalisation d’un tableau qui a de la valeur. Par exemple, appuie l’article de la télévision publique française, le classement mondial de Reporters sans frontières des pays en fonction de la liberté de la presse a été inclus. « Un critère important auquel tenait l’organisateur du forum lillois, Philippe Vasseur, ancien ministre de l'Agriculture, ancien journaliste. Philippe Vasseur est parti du principe qu’un pays qui bride la liberté de la presse freine l’information sur les mauvaises pratiques de certaines entreprises, empêche l'information du consommateur », explique France Tv Info.





Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



RSS
Twitter
Facebook
Recherche