RSE Magazine
 
RSE Magazine
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Partager
01/09/2016

Automobile : un nouveau test an




A partir de ce 1er septembre et pour une durée de sept mois, un nouveau test antipollution sera testé dans tout le pays.


Source : Pixabay, image libre de droits.
Source : Pixabay, image libre de droits.
Ce nouveau test de pollution encore à l'essai sera « obligatoire en 2019 à chaque contrôle technique. Reportage dans un garage de la Sarthe, explique un article en ligne du journal Le Parisien.

Un test obligatoire en 2019

Dans son garage, Daniel Lebesle, le patron d’un centre de contrôle technique  Sainte Jamme, dans la Sarthe, « expérimente un nouveau protocole pour détecter cinq gaz, parmi lesquels les très polluants NOx (oxydes d'azote). »

Ainsi, « comme seize autres laboratoires », ajoute l’article, « il participe, à compter d'aujourd'hui et jusqu'à mars, à la phase d'essai de ces nouveaux tests de pollution qui deviendront obligatoires à chaque contrôle technique en 2019. »

Dans cette perspective, « il enregistre des milliers de données qui serviront à établir les nouvelles normes. »

 En attendant, si une voiture émet 150 mg/km à 39,9 km/h, est ce grave ? Il assure : « Impossible à dire, répond simplement le technicien. Nous sommes en train d'établir les seuils acceptables, on ne sait même pas si la machine est efficace. Aujourd'hui, pour chaque voiture qui passe par la case contrôle technique (NDLR : obligatoire tous les deux ans pour les véhicules de plus de 3 ans et demi), on surveille déjà la pollution, mais en ce qui concerne les diesels on ne mesure que l'opacité des fumées rejetées. »

Quant à Jean-Charles Spagnolo, responsable chez Securitest. Il précise, avec humour :  « Surtout qu'avec les nouveaux systèmes de filtrage nos voitures continuent de polluer, mais sans provoquer le panache noir de la R5 de mamie. »

 Lire l’intégralité de l’article du Parisien ici.
 





Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



RSS
Twitter
Facebook
Recherche