RSE Magazine
 
RSE Magazine
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Partager
17/12/2013

Audit RSE: Thomas Basch (B&L Evolution) nous présente l'outil en ligne de B&L Evolution




B&L Evolution est un bureau d’étude en stratégie de Responsabilité Sociétale et Environnementale (RSE). Cette entreprise propose depuis peu un outil de diagnostic en ligne et gratuit à destination de toutes les entreprises désireuses d’évaluer leur politique de RSE au regard de la norme de référence en la matière : l’ISO 26 000. Que peut-on attendre d’un tel portrait instantané de l’entreprise en matière de RSE ? Nous avons cherché à le savoir en interrogeant Thomas Basch, consultant chez B&L Evolution.



Audit RSE: Thomas Basch (B&L Evolution) nous présente l'outil en ligne de B&L Evolution

Pouvez-vous nous expliquer la norme ISO 26 000, ses objectifs, ses critères et particularités ?

L’ISO 26000 est une norme récente, elle a été publiée en 2010 et apporte un cadre concret à la RSE : elle définit la façon dont les entreprises, ou tout autre type d’organisations, peuvent appréhender dans une même démarche leurs enjeux sociaux, sociétaux et environnementaux.

La norme insiste pour cela sur la collaboration avec les parties prenantes des organisations, et définit 7 thématiques qui doivent être abordées : la gouvernance, les droits de l’Homme, les relations et conditions de travail, l’environnement, la loyauté des pratiques, les questions relatives aux consommateurs et la contribution au développement local.

Comment vos clients appréhendent-ils le fait que cette norme ne débouche pas sur une certification ?

Les entreprises se sont aujourd’hui familiarisées avec d’autres normes ISO, telles que l’ISO 9 001 ou l’ISO 14 001, ou encore l’ISO 50 001 pour le management de l’énergie, qui sont toutes certifiables. Elles présentent l’avantage pour nos clients d’aboutir sur un certificat reconnu au niveau international, qu’elles peuvent mettre en avant dans leurs démarches commerciales.

L’aspect non certifiable de l’ISO 26 000 est donc assez déroutant pour les entreprises, d’autant plus que la RSE est pour le moment une thématique qui n’est pas bien comprise par les PME. De nombreux labels sont apparus pour compenser ce manque, mais aucun ne s’est imposé comme véritable référence pour le moment.

Sur quelle méthode votre outil d’audit repose-t-il pour passer la performance d’une entreprise en matière de RSE au crible de l’ensemble de thématiques-clés de l’ISO 26 000 ?

La norme ISO 26 000 définit sept thématiques, qui sont elles-mêmes divisées en un ensemble de domaines d’actions pour les organisations. Pour rentre notre outil rapide d’utilisation et facile d’accès pour tous, nous avons converti ces domaines en une quarantaine de questions simples, grâce auxquelles l’utilisateur va pouvoir faire évaluer sa société.

Pour amener les entreprises à s’interroger sur la plus-value de leur démarche RSE dans leur activité, nous avons introduit une huitième thématique, qui traite de l’impact économique et commercial de la RSE.

A quel type d’entreprises votre outil d’audit s’adresse-t-il ?

Nous avons fait le choix de créer un outil gratuit et accessible en ligne, qui soit utilisable par les entreprises de toute taille et de tout secteur d’activité. Notre objectif est de permettre aux sociétés qui sont déjà engagées dans une démarche de responsabilité sociétale de pouvoir évaluer leur progression, mais aussi de permettre à celles qui ne connaissent pas encore la RSE de s’initier à ses enjeux.

Les retours que nous avons de nos utilisateurs vont effectivement en ce sens, on retrouve bien les deux types de profils, et l’outil répond globalement à leurs attentes.

Qu’en est-il des résultats de l’audit. Quels types d’informations présentent-ils et quel est la plus-value de ces informations pour le dirigeant ?

Les questions aboutissent sur un compte-rendu d’audit, composé d’une notation par thème et de conseils adaptés à la situation de l’entreprise. La notation permet d’identifier les points forts de l’organisation, et les enjeux pour lesquels un travail doit encore être réalisé. Ces notes sont accompagnées de propositions d’actions correspondant au niveau d’avancement des différentes thématiques, qui permettront à l’utilisateur de vérifier la cohérence de la démarche engagée, ou d’envisager son évolution.

Bien sûr, ce questionnaire et son compte-rendu ne sont qu’une première approche de l’audit RSE, et n’ont pas vocation à aboutir sur un diagnostic détaillé de la maturité de l’entreprise. Si l’entreprise le souhaite, nous l’accompagnons par la suite dans un audit approfondi de sa démarche de responsabilité sociétale.




Pour en savoir plus, consulter : http://audit-rse.com





Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



RSS
Twitter
Facebook
Recherche