RSE Magazine
 
RSE Magazine
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Partager
12/04/2016

AccorHotels fait part de son programme RSE




Sébastien Bazin, le PDG d’AccorHotels, a fait part de la stratégie de développement durable de son groupe.


Source : Pixabay, image libre de droits.
Source : Pixabay, image libre de droits.
Un article en ligne du journal Les Echos explique qu’il s’agit d’une démarche « qui implique clients, salariés, communautés et partenaires. L’objectif ? Une performance durable. »

L’article souligne que le groupe AccorHotels est le « premier opérateur hôtelier mondial présent dans près de 100 pays. » Il ajoute que le programme, « baptisé Planet 21, s’articule autour d’une première phase (2011-2015) durant laquelle, estime le PDG, les objectifs visés ont été atteints : plus de 90 % des hôtels du groupe se sont engagés dans une démarche d’amélioration continue, la consommation d’eau a été réduite de 9 %, les émissions de carbone ont baissé de plus de 6 %. »

Pour cette deuxième saison (2016-2020), Sébastien Bazin explique que « les objectifs de Planet 21 saison 2 sont de limiter nos impacts négatifs. De mobiliser l’ensemble de nos collaborateurs, clients, partenaires, communautés locales... Et d’engendrer de la richesse durable. »
 

De nouveaux objectifs

L’article des Echos précise que « pour construire ce nouveau plan quinquennal, la direction générale d’AccorHotels a sollicité, en amont, l’ensemble de ses parties prenantes : le groupe a interrogé ses clients, a fait évaluer son empreinte socio-économique , a mis à jour son empreinte environnementale et a sollicité ses équipes pour identifier de nouveaux objectifs. »

Arnaud Herrmann, directeur du développement durable d’AccorHotels, explique : « Co-construite avec l’ensemble de nos mé́tiers, cette straté́gie s’intègre dans notre nouveau business model. Notre ambition est d’inscrire systé́matiquement notre RSE dans les décisions stratégiques du groupe et de parier sur l’innovation pour donner naissance à̀ de nouveaux modè̀les économiques alternatifs. »

Enfin, l’article souligne que « le deuxième volet du plan Planet met également l’accent sur une collaboration étroite avec les partenaires, fournisseurs, franchisés, etc. Ainsi qu’avec les communautés, le groupe soutenant localement des initiatives citoyennes et solidaires. »
 
Sébastien Bazin l’affirme : « Notre vision est claire : ouvrir, partout où nous sommes implantés, de nouvelles voies vers une hospitalité positive, plus responsable et inventive, a insisté Sébastien Bazin. Nous appréhendons le programme Planet 21 comme un levier de performance durable ».

Lire l’intégralité de l’article des Echos ici.

 





Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



RSS
Twitter
Facebook
Recherche