RSE Magazine
 
RSE Magazine
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Partager
24/12/2014

2014, l’année la plus chaude jamais enregistrée




Depuis 1900 les scientifiques enregistrent les températures en France. Depuis cette date, aucune année n’a été aussi chaude que 2014. A température moyenne de l’année devrait dépasser de 1,2°C la normale avec 13,8°C au lieu de 12,6°C.


« À dix jours de la fin du mois de décembre, il n'y a plus guère de doute: 2014 va devenir l'année la plus chaude jamais enregistrée en France depuis 1900, date des premiers relevés sur l'ensemble du pays » avance Le Figaro.

En effet, rappelle le quotidien, « fin novembre, les météorologistes estimaient qu'il suffisait que ce dernier mois de l'année soit dans la norme saisonnière pour battre le précédent record de 2011. Or décembre devrait dépasser la moyenne puisque le début du mois a été très doux et les scénarios de Météo France pour les derniers jours ne prévoient pas de refroidissement notable d'ici à la fin de l'année. »
 
Si les estimations des scientifiques s’avèrent justes, les températures de 2014 dépasseront de 1,2°C la normale avec 13,8°C contre une moyenne de 12,6°C. C’est plus que le précédent record de 2011 avec +1,1°C. 

Tous les mois plus chauds sauf en été

Grâce à des infographies réalisées avec les données de Météo France, Le Figaro montre que ce phénomène a touché toute la France. En revanche, au niveau de l’ensoleillement l’article relève qu’il y a eu des variations importantes. Ainsi il y a eu entre 10 et 20% de soleil en plus en Bretagne et entre 10 et 20% de moins dans le sud de la France.
 
« Autre particularité de 2014: la quasi-totalité des mois de l'année ont présenté des températures supérieures à la normale… sauf l'été. Les Français qui pouvaient espérer du soleil et de la chaleur pour leurs vacances se sont trouvés fort marris quand le mois de juin fut venu » explique le quotidien. Météo France précise de son côté que « les températures ont aussi brutalement chuté après le 10 août et sont ensuite restées très inférieures à la normale ne retrouvant des valeurs estivales qu'en toute fin de mois. »





Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



RSS
Twitter
Facebook
Recherche