RSE Magazine
 
RSE Magazine
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Partager
27/07/2017

​Sun’Agri, des productions agricoles qui produisent de l’électricité

Sébastien Arnaud



La société Sun’R et l’Institut national de recherche agronomique (INRA) développent des systèmes qui doivent permettre de produire de l’électricité sur des parcelles agricoles cultivées. Grâce à des panneaux solaires mobiles, les deux entités espèrent soutenir le secteur agricole en optimisant la production.


ILD
ILD
Le projet Sun’Agri vise à utiliser des espaces agricoles pour produire de l’électricité grâce à des panneaux photovoltaïques mobiles. Soutenu par l’Institut national de recherche agronomique (INRA) et la société Sun’R, l’idée de ces systèmes « agrivoltaïques » est de développer le renouvelable tout en étant profitable pour le secteur primaire.

« Les énergies renouvelables constituent un des piliers de la lutte contre le réchauffement climatique. Le marché du photovoltaïque connaît un fort taux de croissance, mais l'implantation des centrales est soumise à des contraintes environnementales, leur implantation étant limitée à des zones non arables ou bien en intégrant une mixité des usages » dit le communiqué de l’INRA. L’agriculture de son côté est un secteur en grande difficulté et la diversification des revenus est un enjeu majeur pour les petites et moyennes exploitations. « Initié en 2009 par un partenariat entre l'INRA et la société Sun'R, ce projet vise à développer des systèmes agrivoltaïques, qui combinent production agricole et production d'électricité en simultané sur une même parcelle. De la preuve du concept à la conception de systèmes agrivoltaïques dynamiques. Les systèmes agrivoltaïques s'inspirent du principe des cultures étagées et de l'agroforesterie, où plusieurs espèces sont cultivées sur différents niveaux, créant ainsi une synergie entre elles. L'étage du haut est ici constitué de panneaux photovoltaïques » poursuit le texte.

Des premières expérimentations ont montré que dans certaines conditions il est possible de conserver un rendement de production avec des panneaux fixes dans des champs. Elles ont aussi montré les limites de ces structures inamovibles. « S'appuyant sur ces résultats, une nouvelle étape du projet a vu le jour. Elle a permis de développer un système agrivoltaïque dynamique, avec des panneaux mobiles permettant de moduler l'ombre portée au niveau de la culture » continue le communiqué. Plus complexe, cette solution mobile est plus prometteuse avec une commercialisation envisagée pour 2022.
 





Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



RSS
Twitter
Facebook
Recherche