RSE Magazine
 
RSE Magazine
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Partager
06/01/2017

​Nous vivons un hiver froid, mais pas si exceptionnel




La vague de froid venue des pays scandinaves a beau être importante, elle n’a rien d’exceptionnel. Après une hiver 2015-2016 décrit comme le deuxième plus chaud jamais enregistré, celui de 2016-2017 semble en fait assez normal.


ILD
ILD
La météo est une part indéniable de l’actualité. Les reportages et articles se multiplient et donnent un effet grossissant à des périodes qui ne sont pas tellement exceptionnelles. C’est ce que démontre la chaine d’informations en continu LCI , expliquant dès son titre que « Non le froid n’atteint pas des records, la France a déjà connu bien pire ». Outre le fait que nous ne disposions de données comparatives précises ne remontant pas avant 1900, les pics de froids depuis ont souvent été plus impressionnant. « Pour la vague de froid de cette semaine, les minimales s’abaissent jusqu’à – 7 ou – 8 degrés, notamment vers la Lorraine, l'Alsace et la Franche-Comté jusqu'à Rhône-Alpes et le Massif central. Mais au cours des dernières années, trois mois de janvier ont plus spécialement été très rigoureux » avance LCI

L’article rappelle qu’on parle d’hiver météorologique la période qui va du mois de décembre à celui de février, les deux compris. Sur cette période, avec les chiffres dont on dispose depuis 1900, la moyenne est de 5,4°C. L’an dernier, la moyenne était de 8°C, plaçant 2015-2016 à la deuxième position des hivers les plus chauds depuis qu’on les mesure. Quant au plus froid, il s’agit de celui à cheval sur les années 1962 et 1963 avec une moyenne de 0,7°C.

Pas de déduction ne peut donc être faite sur l’hiver que nous vivons sur la base de quelques jours voire semaines de froid. Ce sont les moyennes qui peuvent être comparées les unes aux autres pour essayer d’apercevoir une tendance générale. « Au final, trois des quatre hivers les plus chauds se sont produits dans les 10 dernières années avec les hivers 2006-07 et 2013-14 (+ 1,8°C), ex-aequo sur la 3e marche du podium » rappelle LCI.

Pour ce qui est du record de froid mesure, il risque d’être difficile à battre, montre l’article : « Le village le plus froid de France se trouve dans le massif du Jura, à 930 mètres d’altitude, et s’appelle Mouthe (Doubs), indique Météo France. Dans cette petite commune de quelques 1.000 habitants a été relevée la température minimale record pour la France métropolitaine : -36,7°C le 13 janvier 1968. L'après-midi du même jour, la température remontait rapidement à +1,1°C… soit presque 38 degrés d'amplitude thermique sur la journée. »
 





Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



RSS
Twitter
Facebook
Recherche