RSE Magazine
 
RSE Magazine
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Partager
23/03/2017

​Le travail est une affaire de société




Il existe plusieurs façons d’approcher la question du travail. Comme un fardeau, une obligation, un engagement ou un service. Des approches que le progrès social ou technologiques et les difficultés économiques éclairent d’un nouveau jour.


ILD
ILD
Dans un éditorial bien senti, le quotidien régional La Montagne s’interroge sur le sens du travail et la place qu’il prend dans la société. Un article intéressant qui a le mérite de montrer que travailler c’est toujours plus que de la création de richesse. « L'entreprise se nourrit de travail, du travail de l’entrepreneur, de celui de ses managers et de l’ensemble de salariés en quête de reconnaissance. La légitime aspiration à la reconnaissance du, et par, le travail, situe les attentes au niveau sociétal, en affirmant la nécessité d’une approche, transversale entre les citoyens, les entreprises et les institutions » commence l’article.

Du fait même qu’un travailleur passe la majeure partie de ses journées sur son lieu de travail, l’impact de la profession sur la société est énorme. « Lieu de travail et du travail, l’entreprise donne également le travail. Mais cela va au-delà de l’emploi avec une dimension collective et une fonction sociale. Les citoyens n’attendent-ils pas avant tout du sens ? Du sens à la logique de leur entreprise et à celle de leur mission mais également de manière indissociable du sens à leur vie. La responsabilité de l’entreprise en termes de management et d’organisation, dont une partie s’intègre dans la démarche de responsabilité sociale de l’entreprise (RSE), permet un début de réponse » continue l’article.

Il est évidemment possible d’appliquer une logique très minimaliste à l’entreprise en la considérant comme un lieu de jonction entre des personnes très différentes et qui trouvent individuellement un intérêt ou une nécessité à y travailler. Une approche valide mais qui, dans le contexte actuel, semble ne pas satisfaire beaucoup de personnes qui s’éloignent des chemins classiques de carrière. Le débat autour du revenu universel en a été la démonstration parfaite, le travail est vécu par beaucoup comme une contrainte. Un peu plus de sens et une approche moins utilitariste pourrait bien être un début de solution, après tout le travail est toujours une affaire de société.





Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



RSS
Twitter
Facebook
Recherche