RSE Magazine
 
RSE Magazine
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Partager
11/09/2017

​Icade récolte 600 millions d’euros avec sa première émission d’obligations vertes

Sébastien Arnaud



La finance verte continue à gagner du terrain comme le montre l’annonce par Icade de sa première émission d’obligations vertes pour un montant de 600 millions d’euros. La filiale de la Caisse des Dépôts suit un mouvement plus large de développement exponentiel de la finance verte.


ILD
ILD
La filiale spécialisée dans l’immobilier de la Caisse des Dépôts, vient d’annoncer la levée de 600 millions d’euros en obligations vertes pour le financement de projets durables. « Après la Foncière des Régions l'an dernier, c'est au tour d'Icade de se lancer sur le marché des green bonds. La filiale de la Caisse des Dépôts a bouclé, lundi, sa première émission d'obligation verte, pour un montant de 600 millions d'euros, d'une maturité de dix ans. La demande a été trois fois supérieure à ce montant » rappelle le site La Tribune.
 
« Les fonds issus de cette émission financeront ou refinanceront des actifs et projets de la Foncière Tertiaire (bureaux et parcs d’affaires) respectant des critères d’éligibilité exigeants et transparents dont : certification au minimum HQE « Très bon » et/ou BREEAM « Very Good ». L’allocation des fonds aux actifs et projets fera l’objet d’un processus de traçabilité spécifique qui sera vérifié annuellement par le cabinet PwC. L’agence extra-financière Sustainalytics a par ailleurs émis une opinion indépendante » explique le communiqué de la structure.

Une opération très encourageante qui montre que les structures qui cherchent à rassembler des soutiens financiers autour de projets vertueux trouvent des partenaires. La finance verte est un secteur qui fonctionne donc et qui permet d’engager des stratégies responsables et gagnantes. « Ce financement vert s’inscrit parfaitement dans la politique RSE volontariste menée par l’entreprise à tous les niveaux ; il servira l’ambition d’Icade qui vise le leadership en matière de RSE dans le secteur des Foncières. Les actifs et projets qui seront ainsi financés contribueront à la réussite de notre stratégie sociale et environnementale et à l’atteinte de nos objectifs à horizon 2020 »  ajoute par ailleurs le directeur général d’ICADE, Olivier Wigniolle, cité par le communiqué.





Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



RSS
Twitter
Facebook
Recherche