RSE Magazine
 
RSE Magazine
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Partager
28/08/2017

​Gaz de schiste, Hulot va proposer un texte d’interdiction de la recherche




Le ministre de la Transition écologique est en train de travailler avec ses équipes sur un texte d’interdiction des hydrocarbures non conventionnels. L’exploitation serait formellement interdite mais la recherche aussi. Déjà compromis, l’avenir de la filière schiste semble bien être en voie d’extinction avec une interdiction totale pour 2040.


ILD
ILD
La recherche ok mais pas l’exploitation. Ce statu quo qui était regardé avec méfiance par les militants anti gaz de schiste est sur le point de cesser. « Le ministre de la Transition écologique, Nicolas Hulot présentera un projet de loi le 6 septembre conseil des ministres pour interdire les hydrocarbures non conventionnels » lit-on dans les colonnes web de La Tribune d’après des informations du journal Le Monde .
 
C’est le premier texte écolo que le ministre Nicolas Hulot va présenter au Conseil des ministres début septembre puis éventuellement à l’Assemblée nationale. C’est aussi l’occasion pour l’ancien militant environnemental de montrer qu’il compte défendre des dossiers clés à ses anciens partenaires de lutte, devenu très critique depuis que le gouvernement actuel a explicité sa position sur le nucléaire.
 
Par hydrocarbures non conventionnel on parle évidemment de gaz de schiste mais pas seulement. Il y a aussi les hydrates de méthane. « Le ministre de la Transition écologique, Nicolas Hulot, souhaite la fin de l'exploitation des hydrocarbures en France d'ici 2040, affirme Le Monde dans son édition datée de dimanche. Cette échéance correspond à celle de la quasi-totalité des concessions en cours de validité » continue l’article. Une échéance assez lointaine qui risque tout de même d’être vue comme trop timide par nombre de militants. La date est en fait assez logique puisqu’il s’agit de la date d’expiration de la plupart des concessions en cours d’exploitation.
 
« S'agissant du pétrole et du gaz conventionnels, le projet de loi prévoit, à compter de sa promulgation, de ne plus autoriser d'exploration - aucun nouveau permis de recherche ne sera donc délivré, y compris pour des demandes en cours d'instruction -, mais aussi de ne pas prolonger les concessions d'exploitation en cours » précise le quotidien de l’après-midi.






1.Posté par jenny le 13/11/2017 15:04
Quand l'Europe & la France se mettent a préférer le gaz de schiste américain au gaz naturel russe , lire l'article de @bernard jomard expliquant les .... http://bernard-jomard.com/2017/11/13/russie-leurope-prefere-t-gaz-de-schiste-americain-gaz-naturel-russe/

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



RSS
Twitter
Facebook
Recherche