RSE Magazine
 
RSE Magazine
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Partager
10/11/2017

​Gaz à effet de serre, UK fait mieux que la France ou l’Allemagne




D’après une étude publiée par l’association pro nucléaire Energy for Humanity, en matière de réduction des gaz à effet de serre, les bons élèves ne sont pas ceux que l’on pense. Le Royaume-Uni est un très bon élève alors que la France, mais surtout l’Allemagne, brillent par leur retard.


ILD
ILD
Le départ du Royaume-Uni de l’Union européenne est une mauvaise nouvelle pour la lutte contre le réchauffement climatique. « C'est dommage - car ils vont bientôt quitter l'Europe -, mais ce sont les Anglais qui ont le plus réduit leurs émissions de gaz à effet de serre parmi les grands pays européens. Ils les ont baissées d'un tiers depuis 1990. Une étude publiée par l'ONG Energy for Humanity, qui reprend des chiffres tout à fait officiels, montre que les Anglais ont décidé bien avant tout le monde d'abandonner le charbon. Ils l'ont remplacé par le gaz (qui émet moins de CO2) et par l'éolien (ils ont installé, contrairement à la France, de grands parcs en mer) » rapporte un article publié sur le site RTL.

Le Royaume-Uni est un exemple de progression réaliste vers de moins en moins d’émissions. Pour rester compétitifs, les autorités sont parvenues à diversifier les sources de production d’énergies. « En fait, les Britanniques sont l'exemple du mix énergétique : un peu de tout. Ils ont même décidé de construire deux réacteurs nucléaires. Le nucléaire permet à la France de bien se classer, même si elle n'a réduit que de 16% ses émissions, en vingt-cinq ans. C'est moins que les Anglais. Le pays qui, en revanche, a le moins réussi c'est l'Allemagne qui a décidé d'arrêter le nucléaire en le compensant surtout par du charbon » continue la radio.

Ces chiffres sont mis en avant par Energy for Humanity qui ne cache pas ses positions pro nucléaire et notamment dans une rhétorique d’indépendance énergétique et de lutte contre les émissions de CO2. A ce titre, il n’est pas étonnant de voir que l’Allemagne est présentée comme le mauvais élève par excellence. Le pays a en effet mis un terme à sa filière nucléaire au prix d’une remontée des énergies fossiles et notamment du charbon.





Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



RSS
Twitter
Facebook
Recherche