RSE Magazine
 
RSE Magazine
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Partager
12/07/2017

​Arkéa banque met à disposition 100 millions d’euros de financement RSE

Sébastien Arnaud



Arkéa Banque Entreprises et Institutionnels – filiale du Crédit Mutuel Arkéa – annonce la mise à disposition d’une enveloppe de 100 millions d’euros dédiée au financement de projets RSE de ses clients. En plus de l’aspect RSE, la banque cherche ainsi à fidéliser ses clients.


ILD
ILD
Début juillet, Arkéa Banque Entreprises et Institutionnels a annoncé la mise à disposition d’une enveloppe de 100 millions d’euros pour que ses clients puissent financer des projets de RSE. La banque, qui est une filiale du Crédit Mutuel Arkéa, travaille avec des entreprises et des institutions au chiffre d’affaires supérieur à 10 millions d’euros. « L'enjeu pour ce type de financement réside habituellement dans l'évaluation du risque ou dans l'évaluation du retour sur investissement attendu pour l'entreprise : le groupe mutualiste a donc décidé d'en faire un outil de fidélisation à destination de clients déjà connus, à un taux bonifié (d'environ 40 points de base inférieur au tarif habituel) » précise le quotidien Les Echos.

« Pour bénéficier du dispositif et ainsi être éligible aux taux bonifiés, l’investissement doit être de nature RSE et prioritairement axé sur l’un des domaines suivants : - les énergies renouvelables (ex : installation d’un parc éolien) ; - les infrastructures (ex : mise en place de transports publics à faibles émissions de carbone, installation de mesures favorisant le recyclage) ; - l’efficacité énergétique des bâtiments (ex : construction de bâtiments dit « passifs » ou à « énergies positives », travaux d’isolation) ; - les équipements/matériels propres : (ex : acquisition de véhicules à carburants alternatifs, renouvellement de lourds véhicules de flotte commerciale) » précise la banque dans le communiqué qui annonce l’initiative.

La démarche mérite particulièrement d’être saluée parce qu’elle est incluse dans le positionnement RSE de la banque elle-même mais va avoir des conséquences pour les engagements d’autres structures. Par ailleurs, stratégiquement c’est un bon coup puisque l’essor de la RSE est telle que l’enveloppe va permettre de fidéliser les clients. « La RSE est désormais incontournable et constitue par ailleurs un important levier de performance pour les entreprises, dont le gain a été estimé de l’ordre de 13% selon une récente étude de France Stratégie » assure par ailleurs le président du directoire de la banque, Bertrand Blanpain.
 
 





Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



RSS
Twitter
Facebook
Recherche