RSE Magazine
 
RSE Magazine
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Partager
16/11/2016

​« Bob-emploi.fr » trouver un travail en évitant l’isolement du chômeur

Sébastien Arnaud



Un jeune entrepreneur de 24 ans vient de lancer en partenariat avec Pôle Emploi le site Bob-emploi.fr qui vise à accompagner au jour le jour les chômeurs pour les aider à trouver un emploi mais surtout éviter qu’ils sombrent dans l’isolement.


DR impression d'écran
DR impression d'écran
Mercredi 16 novembre, la plateforme Bob-emploi est officiellement lancée, forte du partenariat avec Pôle emploi. L’idée du jeune entrepreneur à l’initiative est de proposer un accompagnement quotidien des chômeurs grâce à ce « compagnon numérique ».

Paul Duan, 24 ans, est à l’origine du projet et affirme que son outil pourrait permettre la réduction de 10% du chômage tout en faisant économiser des milliards d’euros à l’Etat.

La plateforme utilisant le big data est officiellement lancée ce mercredi en partenariat avec Pôle emploi. Objectif : accompagner les chômeurs au quotidien et devenir leur "compagnon numérique". « Le site, qui se veut un "service public citoyen", fonctionne avec un algorithme capable d'analyser les données sur le marché du travail, la situation de chaque chômeur et, fait innovant, sur les parcours anonymisés de millions de chômeurs précédents, pour les mettre à disposition de l'utilisateur » explique L’Express en s’appuyant sur une dépêche AFP.

Accompagnement personnalisé et sur la durée

L’idée de l’entrepreneur est née du constat d’un système qui est complexe et dans lequel de nombreux chômeurs se sentent perdus. « L'utilisateur renseigne d'abord le site sur son parcours. Dans un premier temps, le programme lui livre un diagnostic pour construire une stratégie "optimale" de recherche d'emploi ou lui suggère une formation, en se fondant notamment sur les expériences précédentes » explique L’Express.

 Tous les jours, la plateforme propose au chercheur d’emploi cinq actions pour avancer, une idée judicieuse pour impliquer les chômeurs. Cela permet d’éviter le phénomène d’isolement et de désœuvrement qui touche de nombreuses personnes durant les douze longs mois de recherche en moyenne.

Enfin, continue le magazine, « il vise aussi à rediriger les gens vers les métiers en tension, en se servant des données existantes. « L'idée n'est pas de dire à un boulanger de devenir plombier, mais de donner les informations pour voir les métiers qui fonctionnent, pour faire comme si chaque chômeur était un expert du marché du travail » », explique l’entrepreneur, qui rappelle par ailleurs qu’il s’agit d’une initiative non lucrative.





Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



RSS
Twitter
Facebook
Recherche